Suivez Sense-RH sur ScoolIt!

Le site Sense RH utilise des cookies de façon restrictive et pour vous offrir la meilleure expérience possible.
En validant cette fenêtre, vous acceptez l'utilisation des cookies.

À vous

Ils l'ont fait

Constance (33 ans) est une (jeune) professionnelle diplômée d'école de commerce travaillant depuis presque 10 ans au sein de la direction marketing de grands groupes...
Jeanne (40 ans), 3 enfants. Diplômée d’une grande école de commerce, elle travaille depuis plus de 10 ans chez un « big » dans la grande consommation.
Fabienne est DRH d’une filiale française d’un groupe de transport. Des demandes de temps partiel lui sont régulièrement faites et parfois même de la part de cadres.

Un Slasher, qu'est ce que c'est ?

Le Slasher est une personne à plusieurs facettes. Il ne se définit plus seulement par l'emploi qu'il occupe mais aussi par sa passion, sa seconde vie, ses engagements. Le Slasher est une personnalité créative, visionnaire, dotée d'une capacité à s’investir, à développer, mobiliser et s’engager qui s’exprimera d’autant mieux que son environnement de travail saura valoriser ses engagements multiples ou, a minima, ne pas les nier.

Avez-vous déjà eu l’une des réflexions suivantes ?

Et si je pouvais mettre mon travail en "stand by" pour pouvoir consacrer du temps à ma (mes) passion(s)...
J'aime les défis. Et c'est vrai que si je fais la même chose trop longtemps, j'ai envie de nouveaux challenges à relever.
J’adore être dans l’action. Parfois je me demande comment je pourrais mettre cette énergie au service de projets personnels en parallèle de mon engagement professionnel.
Je souhaiterais une carrière riche mais suffisamment flexible pour pouvoir passer du temps avec ma famille ou pouvoir faire d’autres choses qui me nourrissent.

Ces réflexions vous parlent ? Peut-être êtes-vous déjà un Slasher.

N'hésitez pas à venir échanger avec nous sur l’agilité avec laquelle vous organisez vos vies, vos aspirations, la qualité de vos relations dans l'emploi et vos 'perspectives de carrière'. Nous réaffirmons avec vous: Le temps de travail des cadres n'est pas un critère de compétence.

Parlez-nous de votre projet